Le château d'Osaka est un des plus célèbres du Japon. Il a joué un rôle majeur durant l'unification du Japon au XVIe siècle au cours de l'une des dernières grandes révoltes contre les Tokugawa, réprimée lors des sièges d'Osaka en 1614 et 1615.

118189733

Il est construit sur deux plates-formes imbriquées soutenues par des murs de pierre, chacune donnant sur un fossé. Le donjon comporte cinq niveaux extérieurs et huit étages.
 
En 1583, Hideyoshi Toyotomi commence la construction sur le site du temple Ikkō-ikki d'Ishiyama Honganji. Le plan de base est modelé d'après le château d'Azuchi, quartier général de Nobunaga Oda. Toyotomi veut construire une réplique du château d'Oda, mais le surpasse de toute part : le château est constitué de cinq étages sur un socle de pierre cachant trois étages souterrains, et les poutres dorées impressionnent les visiteurs. Hideyoshi meurt en 1598. Le château passe à son fils, Hideyori Toyotomi.

En 1614, Tokugawa attaque Hideyori, qui avait commencé à rassembler des troupes, au cours de l'hiver. Bien que numériquement deux fois inférieures, les forces du clan Toyotomi remportent la bataille contre les 200.000 hommes de Tokugawa et parviennent à défendre les murs extérieurs du château. Le siège est levé. Toyotomi accepte de combler les douves extérieures. L'été suivant, Hideyori entreprend de creuser à nouveau la douve extérieure. Tokugawa, en représailles, renvoie ses armées sur le château qui tombe entre ses mains. Le clan Toyotomi disparaît. Le château est complètement détruit par un incendie.  

En 1620 : L'héritier du shogun, Hidetada Tokugawa, commence la reconstruction du château. Puis il est peu à peu délaissé. 

118189744

En 1868, une grande partie des bâtiments est détruite au cours des combats de la restauration de Meiji. Le château est converti en baraquements pour la création d'une armée moderne de style occidental.

Il faut attendre 1928 pour que la mairie d'Osaka se lance dans la reconstruction du donjon, en béton armé. Il est néanmoins endommagé par les raids aériens américains, lors du bombardement d'Osaka en 1945.

Dix ans plus tard, le gouvernement d'Osaka approuve un projet de nouvelle restauration, pour rendre au donjon sa splendeur d'antan. Le chantier est terminé en 1997. 

12

13

14

15