A Wadi Dhar se situe l’un des monuments les plus célèbres du Yémen, le Dhar Al-Hajjar, le Palais du Rocher à quinze km de Sanaa. Dans un premier temps, ce palais a été érigé en 1786 sous le règne de l’imam Al-Mansour Ali Bin al-Mahdi Abbas, mais c’est vers 1930 que l’imam Yahia l’a fait agrandir dans le but d’en faire sa résidence d’été, lui donnant on aspect d'aujourd'hui.

116806511

En parcourant la vallée, on peut comprendre pourquoi ce lieu a été choisi. Il s’agit de l’une des vallées les plus fertiles de la région, un vaste espace naturel qui contraste avec la région de Sanaa. Les vergers et les champs sillonnent tout le chemin qui mène au pied du roc, servant de piédestal au Dhar Al-Hajjar. Une partie de la production locale, comme les dattes, les abricots, le qât, les pêches et les figues, est vendue sur des étals au bord de la route.  

116806516

Le Dhar Al-Hajjar se distingue au loin. Haut de cinq étages, il est célèbre pour sa belle architecture de style yéménite. Il dispose d'un puit foré dans le rocher qui suffit à son approvisionnement en eau ; aux premiers étages, des petites fenêtres peu décorées ; aux plus hauts, de grandes fenêtres richement parées de stuc. Des vitraux colorés illuminent les murs blancs de l'intérieur de milles feux. Le toit est aménagé en une grande terrasse, d’un blanc immaculé, entouré d’une balustrade avec des arcatures, d’où l'on a un magnifique panorama sur le Wadi Dhar et les villages de producteurs.

116806524

D'après www.autreyemen.com