Le château de Rosenborg (Rosenborg Slot) se trouve au centre de la capitale danoise Copenhague. L'histoire de Rosenborg remonte à l'année 1606, lorsque Christian IV de Danemark achète des terrains situés devant les murs du nord-est et fait aménager un jardin d'agrément (Kongens Have). Dans ce jardin est ensuite construite une maison d'été de deux étages, terminée en 1607. 

117173597

Entre 1613 et 1615, l'aile nord de Rosenborg est construite et entre 1616 et 1624 un troisième étage et trois tours sont ajoutés. À partir de ce moment Christian IV appelle sa demeure château Rosenborg. Avec la tour construite par l'architecte du roi Hans van Steenwinckel en 1634 sur la façade orientale, a été finalement atteinte la forme actuelle. Avec ses briques rouges, ses décorations de grès gris, ses pignons à volutes et ses proportions minces, le château de Rosenborg possède les traits architecturaux caractéristiques du style flamand et néerlandais de la Renaissance.

Rosenborg est utilisé comme résidence royale danoise jusqu'en 1710 lorsque Frédéric IV fait construire un château plus spacieux à Fredensborg. En 1833, Frédéric VI de Danemark décide de transformer Rosenborg. Diverses collections y sont conservées dans un musée et celles-ci sont accessibles au public depuis 1838. Y sont présentés, entre autres, les joyaux de la couronne danoise de la période comprise entre le XVIe et le XIXe siècle. Le château est aujourd’hui une propriété de l’État.

Il attire environ 200 000 touristes chaque année grâce à sa position centrale dans la capitale de Copenhague. Le jardin attire quant à lui 2,5 millions de visiteurs chaque année.

117173626

117173627

117173629

20

 

D'après Wikipédia