Ce pavillon a été conçu pour la Serpentine Gallery en 2002. Cette galerie de Londres a pour but de mettre l'accent sur l'Art moderne et contemporain. Chaque année, la Serpentine Gallery fait appel à un architecte pour construire une structure temporaire sur son domaine en été. En 2002, ce sont l'architecte japonais Toyo Ito associé à l'ingénieur srilankais Cecil Balmond qui ont été choisis. Le pavillon Ito-Balmond de la Serpentine a été qualifié de meilleur pavillon jamais conçu.

Le critique d'architecture Jonathan Glancey pour le journal anglais The Guardian l'a appelé, « l'un des bâtiments récents les plus exquis et révolutionnaires ». La conception est basée sur un algorithme imaginé par Balmond. « Aussi amusant que cela puisse paraître, la structure est truffée de géométrie complexe. Le pavillon ne possède pas de façade et pas de trame structurelle qui viendrait la rythmer. La structure est complètement apparente. C'est une beauté holistique qui ressemble à un cristal ou à un flocon de neige. » La démarche de Cecil Balmond se décline ainsi :

  • Dessiner un carré.
  • Dessiner une ligne partant de la moitié d'un des côtés de ce carré jusqu'au tiers du côté adjacent dans le sens des aiguilles d'une montre.
  • Répéter l'opération pour chacun des côtés.
  • Étendre ces quatre lignes dans les deux directions à l'extérieur du carré originel jusqu'à ce qu'elles se rencontrent pour former un nouveau carré tourné.
  • Répéter les étapes 1 à 4 dans le nouveau carré.

12

16

13

14

15