Le Vieux Dispensaire, également connu sous le Ithnashiri Dispensaire, est un bâtiment historique de Stone Town, Zanzibar (île de Unguja). Il est situé sur le front de mer, dans Mizingani Road, à mi-chemin entre le musée du palais et le port. Il doit son nom au fait qu’il a servi de dispensaire dans la première moitié du XXe siècle.

C'est l’un des bâtiments les plus finement décorés de Stone Town, symbole de l’architecture multiculturelle et du patrimoine de la ville. Ses balcons en bois sculpté, avec des décorations en verre teinté, sont d' influence indienne ; la structure principale est construite avec du chiffon corallien traditionnel Zanzibari et du calcaire, mais recouverte de décorations en stuc au goût néo-classique européen. L'intérieur du bâtiment est tout aussi sophistiqué, avec une cour couverte et des ponts sculptés reliant les étages.

36

Le dispensaire est aujourd'hui l'une des principales attractions touristiques de Stone Town. Il a un petit musée sur l'histoire de Zanzibar. 

La construction a été commandée en 1887 par Tharia Topan, un riche Indien, pour célébrer la reine Victoria du jubilé d'or. L'intention de Topan est que le bâtiment soit utilisé comme hôpital caritatif pour les pauvres. À sa mort en 1891, le bâtiment n'est pas terminé. Sa veuve reprend les travaux mais doit les suspendre en 1893 car son budget est épuisé. La même année, à la suite d'une querelle de famille, le bâtiment est vendu à un nouveau propriétaire, qui le termine en 1894.

En 1900, le bâtiment est acheté par Haji Nasser Nurmohamed, un important négociant indien de Zanzibar, qui décide que le rez-de-chaussée servira de dispensaire, tandis que les étages supérieurs seront divisés en appartements. 

En 1964, à la suite de la révolution de Zanzibar (par laquelle la plupart des Indiens de Zanzibar fuient à l'étranger), le bâtiment est réquisitionné par le gouvernement et tombe en désuétude.

En 1990, dans le cadre d'un plan général de rénovation des bâtiments historiques de Stone Town, le Trust Aga Khan pour la culture a obtenu du gouvernement révolutionnaire de Zanzibar l'autorisation de restaurer le dispensaire. Mission achevée en avril 1994. 

37

38

39