The Elms est un grand manoir, dit "chalet d'été", conçu pour le baron du charbon Edward Julius Berwind (1848-1936). Il a été achevé en 1901. Son design a été copié du château d'Asnières-sur-Seine. Il est aujourd'hui ouvert au public.

120398538

Comme la plupart des domaines de Newport de l' âge d'or, The Elms est construit avec un cadre en acier avec des cloisons en briques et une façade en pierre calcaire. Au premier étage, le domaine dispose d'une grande salle de bal, d'un salon, d'une salle à manger, d'une salle de petit-déjeuner, d'une bibliothèque, d'une véranda et d'un grand couloir avec un sol en marbre. Le deuxième étage contient des chambres pour la famille et les invités ainsi qu'un salon privé. Le troisième étage contient les chambres pour les domestiques.

The Elms est conçue dans le goût du XVIIIe siècle français, avec un jardin en contrebas. Près de la propriété des écuries ont été construites. Lorsque la famille Berwind a commencé à utiliser des automobiles, la remise et les écuries ont été transformées en un grand garage. Pour garder son emploi, le cocher principal est devenu le chauffeur de la famille, mais il n'a jamais pu apprendre à reculer...  

Construit à partir de 1910, c'était le plus grand garage privé en Amérique, et il comportait une piste intérieure centrale et deux réservoirs de gaz intégrés. 

La famille Berwind commence à passer ses étés à Newport dès les années 1890. En 1898, leur propriété d'origine (une petite maison de plage traditionnelle) est trop petite pour les grandes fêtes que les Berwinds donnent et ils la font démolir. Berwind embauche Horace Trumbauer pour construire une maison beaucoup plus grande, mieux adaptée à son statut. Comme beaucoup des résidents d'été de Newport, Edward Berwind est « un nouveau riche » (ses parents étaient des immigrants allemands de la classe moyenne ). En 1900, ses amis sont Theodore Roosevelt et l'empereur Guillaume II de Prusse ainsi que de nombreux hauts responsables gouvernementaux d'Europe et d'Amérique. Berwind est "l'un des 58 hommes qui dirigent l'Amérique".

120398659

Berwind est intéressé par la technologie et The Elms est l'une des premières maisons en Amérique à être équipée pour l'électricité. La maison comprend également l'une des premières machines à fabriquer de la glace. C'est l'une des maisons les plus sophistiquées de l'époque. 

Au cours des 20 premières années, l'épouse de Berwind, Sarah, y passe tous ses étés, la saison allant du 4 juillet à la fin août ; Berwind ne vient que le week-end, car ses intérêts miniers le retiennent à New York pendant la semaine. Bien que les Berwind n'aient pas eu d'enfants, leurs neveux et nièces leur rendent visite régulièrement.

Le 5 janvier 1922 , Mme Berwind meurt et Edward demande à sa plus jeune soeur Julia A. Berwind d'emménager et de devenir l'hôtesse des lieux. En 1936, à sa propre mort, il laisse la maison à Julia. Julia est bien connue à Newport. Elle invite les enfants de Fifth Ward (un quartier d'immigrants de la classe ouvrière ) à la propriété et leur donne du lait et des biscuits. Elle adore les voitures et conduit à Newport tous les jours dans l'une de ses voitures de luxe. C'est à l'époque un peu choquant car il est rare, et bizarre, de voir des femmes au volant.  

En 1961, quand Julia Berwind meurt, sans enfant, la maison revient à un neveu, qui n'en veut pas. Finalement, la famille vend la propriété à un promoteur qui veut la démolir. En 1962, quelques semaines avant la date de démolition, The Elms est achetée par la Preservation Society du comté de Newport. Depuis lors, la maison est ouverte au public pour les visites.  

120398784

D'après Wikipédia