Le château de Matsumoto est l'un des châteaux historiques du Japon. Situé dans la ville de Matsumoto, à proximité de Tokyo, son attrait touristique est très fort. Il est surnommé « le corbeau » en raison de sa couleur noire.

120555401

Sa construction commence en 1504. À cette époque, le clan Ogasawara a construit un fort sur le site, qui se nomme à l'origine château Fukashi. Comme de nombreux châteaux au Japon, il n'a jamais été au cœur des combats. Outre son rôle dissuasif, il est avant tout construit pour montrer la puissance du clan dans cette période de tentatives de dominations du Japon. Très peu confortable, il semble qu'aucun seigneur n'y ait vécu. 

La tour principale est classée « trésor national du Japon ».

Le château est constitué de deux bâtiments, l'un de trois étages et l'autre de cinq, tous deux érigés dans les années 1593-1594. Les deux édifices reposent sur un puissant socle de pierre et sont entourés de douves. Conçus comme ouvrages de défense, depuis leur sommet, on jouissait d'une vue unique sur les environs.

120555418

Il est construit sur pilotis avec seize énormes troncs cachés dans sa base de pierres. À cause du danger que représente le pourrissement, ils ont été remplacés récemment par des piliers de bétons. De même que la plupart des châteaux au Japon construits pendant la période Sengoku, l'usage du bois a été préféré à celui de la pierre. Afin de le protéger des flammes, la structure est recouverte de plâtre très épais.

D'après Wikipédia