La Nakagin Capsule Tower est une tour d'habitations et de bureaux. Elle a été construite en seulement 30 jours en 1972. Le bâtiment, conçu par l'architecte Kisho Kirokawa, est un exemple rare du métabolisme japonais, un mouvement architectural emblématique de la résurgence culturelle du Japon après la guerre. Il s’agissait du premier exemple au monde d’architecture de "capsules" conçue pour une utilisation permanente et pratique. Le bâtiment existe toujours mais tombe en ruine... En octobre 2012, une trentaine des 140 capsules restaient utilisées comme appartements, tandis que d'autres servaient à stocker ou à usage de bureaux, ou étaient simplement abandonnées.

02

En septembre 2015, la société EYExplore a transféré son bureau dans l'une des capsules, déclarant : "Nous voulons prendre position et faire partie de ce bâtiment historique unique au lieu d'être des spectateurs impuissants." En août 2017, les capsules pouvaient encore être louées (à un prix relativement avantageux, compte tenu de la localité de Ginza ), bien que la liste d'attente reste longue.

Le bâtiment est composé de deux tours en béton interconnectées, de onze et treize étages, abritant 140 capsules préfabriquées autonomes. Chaque capsule mesure 2,5 m sur 4,0 m avec une fenêtre de 1,3 m de diamètre à une extrémité et fait office de petit espace de vie ou de bureau. Les capsules peuvent être connectées et combinées pour créer des espaces plus grands. Chaque capsule est reliée à l'un des deux axes  principaux uniquement par quatre boulons et est conçue pour pouvoir être remplacée. Bien que les capsules aient été conçues pour une production en série, aucune des unités n’a été remplacée depuis la construction initiale.  

Les capsules ont d'abord été équipées d’aménagements intérieurs avant d’être expédiées sur le chantier, où elles ont été fixées aux tours en béton. Des escaliers et ascenseurs y mènent, dans l'espace commun.

Le promoteur ciblait à l'origine les célibataires. Les cellules comprenaient un mur d’appareils électroménagers et d’armoires encastrées dans un côté, comprenant une cuisinière, un réfrigérateur, un téléviseur et un magnétophone . Une unité de salle de bain, de la taille d’un WC d’avion, était placée dans un coin opposé. 

03

80 % des propriétaires ont approuvé un projet de démolition en avril 2007. Ils évoquaient des conditions d'habitation insalubres et trop petites ainsi que des préoccupations liées à l'amiante ; il était envisagé de remplacer le bâtiment par une tour beaucoup plus grande et plus moderne. Afin de préserver son oeuvre, Kurokawa a proposé de tirer parti de la conception flexible en enlevant les boîtes existantes et en les remplaçant par des unités mises au goût du jour. Le plan a été soutenu par les principales associations d'architectes du Japon, y compris le Japan Institute of Architects ; mais les résidents ont répondu qu'ils demeuraient inquiets quant à la résistance aux tremblements de terre du bâtiment. Kurokawa est décédé en 2007 et il n’a pas encore été trouvé de promoteur près à s'engager pour une rénovation, en partie à cause de la récession de la fin des années 2000. 

L'eau chaude a été coupée en 2010. En 2014, Masato Abe, propriétaire d'une capsule, ancien résident et fondateur du projet "Save Nakagin Tower", a déclaré qu'ils tentaient d'obtenir des dons du monde entier pour préserver le bâtiment. Des projets sont en cours...

04

05

06

D'après Wikipédia