La Tour CMA CGM est le plus grand immeuble de grande hauteur à usage de bureau de la ville de Marseille. Située dans le quartier d'affaires Euroméditerranée et dans le quartier officiel d'Arenc, cette tour conçue par l'architecte Zaha Hadid dans un style déconstructiviste abrite le siège social de la Compagnie maritime d'affrètement - Compagnie générale maritime, le 4e armateur mondial de transport maritime en conteneurs.

Haute de 145 m, il s'agit de la plus haute tour marseillaise et de la troisième plus haute tour de province. À la tour s'ajoute un bâtiment annexe qui contiendra des locaux techniques, cinq niveaux de parking souterrain, un restaurant d'entreprise et les salles informatiques.

32

La construction de la tour CMA CGM est un des résultats du programme Euroméditerranée, qui consiste à restructurer complètement plusieurs quartiers jouxtant le port de Marseille. Elle constitue la première grande réalisation sur le site d'Euroméditerranée et elle est considérée par les médias comme le « nouveau phare » de la ville.

Sa construction est motivée par son ancien PDG, Jacques Saadé, car l'entreprise se trouve à l'étroit dans ses anciens locaux.

À la demande du maire, Jean-Claude Gaudin, la tour ne dépasse pas Notre-Dame-de-la-Garde, qui domine la ville de ses 154 m, symbole de la cité phocéenne depuis 1864. Sans cette restriction, la tour aurait été certainement plus haute vu les besoins de l'entreprise. On compte 33 niveaux de grande hauteur (2,80 m sous le plafond). La capacité d'accueil est de 2 700 personnes. Treize ascenseurs, dont 10 à grande vitesse (7 m/s soit 25,2 km/h), assurent les déplacements. Il existe cinq niveaux de parking (770 automobiles & 200 deux-roues).

L'immeuble comprend également un restaurant d'entreprise de 800 places, un auditorium de 190 places, un musée maritime, une salle de fitness et des salles de formation. À l'origine, un restaurant panoramique ouvert au public avait été promis au sommet, mais officiellement pour des raisons d'espace, cet aménagement a été abandonné.

35

Quelques œuvres d'art remarquables participent de la décoration intérieure et extérieure, notamment un bronze monumental le génie de la mer du sculpteur Carlo Sarrabezolles qui trône désormais devant l'édifice et deux grands panneaux en laque d'or signés Jean Dunand en 1935 la conquête du cheval et la pêche pour décorer le fumoir première classe du paquebot Normandie et qui aujourd'hui ornent la grande salle du conseil au 31e étage de la tour.

Aucun standard de haute qualité environnementale n'a été pris en compte dans la conception technique de la Tour CMA-CGM. En effet le bureau d'études londonien Arup n'a intégré aucun critère particulier en matière d'économie d'énergie lors de la conception technique de cette tour, si ce n'est à minima, la simple application de la Réglementation Thermique 2000. La date de dépôt de son permis de construire étant antérieure au 1er septembre 2006, la Réglementation Thermique 2005 ne s'applique pas à cette construction.

33

34

D'après Wikipédia