Le Palais Czapski (également appelé Krasinski, Sieniawski ou Raczyński) est considéré comme l'un des exemples les plus émérites de l'architecture rococo dans la capitale polonaise. Il abrite aujourd'hui l'Académie des beaux-arts de Varsovie. 

19

Il a été construit vers 1686 selon les plans de Tylman van Gameren pour Michał Stefan Radziejowski, archevêque de Gniezno et cardinal Primate. Entre 1712 et 1721, il est reconstruit par Agostino Locci et Kacper Bażanka pour le nouveau propriétaire, le grand héritier Adam Mikołaj Sieniawski. En 1733, Aleksander Czartoryski l'achète en guise de dot pour sa fille Maria qui épouse son cousin Thomas Czapski. C'est de cette période qu'il tient son aspect rococo.  

Dans la première moitié du XIXe siècle, le palais est acquis par Wincenty Krasiński. De 1827 à 1830, Frédéric Chopin vit ici avec sa famille dans l'annexe sud du bâtiment. En 1851–1852, le palais est entièrement rénové par Enrico Marconi. De 1909 au début de la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment appartient à Edward Raczyński, futur président (1979–86) de la République de Pologne en exil.

Le palais brûle en 1939 après avoir été pilonné par l'artillerie allemande. Il est reconstruit en 1948-1959. Après restauration, il est intégré à l'Académie des Beaux-Arts de Varsovie, en tant que musée. Il abrite 30 000 œuvres de tous les domaines des arts visuels : peinture, sculpture, graphisme, dessin, affiches, architecture, artisanat d'art, design industriel. 

21

20