Le style Tudor constitue l’aboutissement de l’architecture médiévale britannique tel qu'il s'exprime au cours de l’ère Tudor (1485-1603) et au-delà, à l’initiative des mécènes conservateurs des collèges d’université. Ce style succède au style perpendiculaire et, quoique supplanté par l’architecture élisabéthaine dans les édifices civils, le style Tudor continue de marquer de son empreinte le goût britannique pour des siècles antériurs et poursuit une évolution parallèle, comme on le voit dans les extensions données à quelques collèges des universités d’Oxford et de Cambridge jusqu’à l’apparition du style néogothique.

Un trait caractéristique de ce style est l’arc à quatre centres, dit « arc Tudor » ; les oriels les plus remarquables se rattachent également à ce courant ; l’ornementation, plus réaliste, prend aussi davantage de relief.  

05

Oxburgh Hall

On distingue les édifices de style Tudor à six traits distinctifs :

  • des édifices de petites briques, ornementés,
  • des colombages purement décoratifs
  • un toit à forte pente
  • des pignons croisés en déport
  • des portes et fenêtres à la fois hautes et étroites
  • de petites baies
  • des cheminées très hautes, souvent couronnées d’ornements à leur sommet

Néanmoins, l’expression « style Tudor » reste vague, dans la mesure où elle sous-entend à la fois une continuité artistique tout au long du règne de la Maison Tudor, y compris le mouvement élisabéthain. Par contre l'avènement des Stuart en 1603, avec le roi Jacques, apporte un réelle rupture. 

01

Cheminées typiques de l'ère Tudor

02

Arc Tudor

03

Little Moreton Hall

04

Maisons Tudor à Warwick

D'après Wikipédia