Le château de Kimbolton est situé dans un bourg du même nom, dans le comté de Cambridgeshire. Il a été le dernier lieu de résidence de Catherine d'Aragon, première épouse du roi Henri VIII. Il abrite aujourd'hui une école appelée Kimbolton School.

119805779

À l'époque normande, un château à motte castrale en bois est construit à Kimbolton, mais sur un site différent. Plus tard, le roi Jean autorise Geoffrey Fitz Peter, Ier comte d'Essex, à y tenir une foire, une décision qui aboutit à la création d'une place de marché avec à l'une des extrémités l'église qui existe encore, et à l'autre, un nouveau château. De ce dernier (très probablement un manoir fortifié), il ne reste aucun vestige, bien qu'il ait été construit sur le site où se trouve le château actuel.

Le château passe dans différentes mains et dans les années 1520, c'est la famille Wingfield qui en devient propriétaire. Le château médiéval est reconstruit pour devenir un manoir style Tudor, dont certaines parties sont encore debout. Catherine d'Aragon y est envoyée en avril 1534 pour avoir refusé de renoncer à la validité de son mariage avec Henri VIII. Le climat nuit à sa santé, et elle meurt en ce lieu en janvier 1536. 

Le château est acheté en 1615 par Sir Henry Montagu, Ier comte de Manchester. Ses descendants restent propriétaires du château pendant 335 ans jusqu'à sa vente, en 1951.

119805811

Arrière

Le IVe comte, Charles Montagu, Ier duc de Manchester en 1719, entreprend de nombreux travaux de reconstruction entre 1690 et 1720. Sir John Vanbrugh et son assistant Nicholas Hawksmoor, redessinent les façades du château pour lui donner un style classique, mais avec des créneaux afin d'évoquer son passé. Quant au portique, il est ajouté plus tard par Alessandro Galilei. En 1708, le peintre vénitien Giovanni Antonio Pellegrini redécore certaines pièces qui ont été reconstruites, l'escalier principal et la chapelle y compris. Des meubles dorés cossus, d'inspiration Louis XIV, sont commandés à des tapissiers français travaillant à Londres.

Plus tard, le duc Robert Adam élabore des plans pour la guérite du château et pour d'autres bâtiments de jardin, dont une orangerie. Finalement, seule la guérite sera construite vers 1764. Une rangée d'écuries est  ajoutée, et une avenue bordée de séquoias géants est plantée au XIXe siècle.

Le château est utilisé par le Royal Army Medical Corps pendant la Seconde Guerre mondiale, puis le Xe duc de Manchester le vend à Kimbolton School en 1950. Les meubles sont dispersés dans différentes ventes et certains viennent compléter les collections nationales. L'ouverture au public est limitée lors des vacances scolaires et le week-end.

119805956

On dit que le château de Kimbolton est hanté par Catherine d'Aragon. Certains disent que ce fantôme marche et est présent sur tous les niveaux d'origine qui ont été modifiés depuis et qu'il apparaît donc glissant le long d'un étage qui n'existe plus.

Une autre rumeur raconte qu'un ancien habitant du château, Sir John Popham, a jeté son bébé par la fenêtre dans la cour du château. La pierre sur laquelle le bébé a atterri brille et devient rouge chaque année lors de la date d'anniversaire de cet événement.

Une troisième légende fantomatique au fondement également douteux, décrit un spectre féminin marchant périodiquement dans un champ situé au nord-est du château.

119805964

D'après Wikipédia